Positions

2019
Les données probantes et un point de vue de didactique des mathématiques
Jérôme Proulx, Laboratoire Épistémologie et Activité Mathématique, Université du Québec à Montréal
Ce texte a été présenté le 5 avril 2019 dans le cadre d’une journée d’étude à l’UQAM (Montréal) sur le thème Les données probantes en éducation : existent-elles vraiment ? J’y aborde la question de la journée d’étude comme chercheur en didactique des mathématiques, et plus particulièrement sous l’angle de la nature du travail de recherche dans cette discipline. Ces explications mènent à comprendre pourquoi j’affirme qu’il en revient aux gens du milieu scolaire de déterminer la dimension « probante » des divers résultats de recherche pour penser l’enseignement des mathématiques
      ⇒ Accédez au document

Texte(s) lié(s) :
- À propos de ce dont le courant des données probantes ne nous parle pas

2019
Les modèles d’enseignement en mathématiques pour les élèves en difficulté : à la recherche du savoir perdu
Laurie Bergeron, Université du Québec à Montréal
Cet article a pour objectif de contribuer aux réflexions à propos des inégalités scolaires en portant un regard didactique sur les modèles pédagogiques qui sont proposés pour les élèves identifiés en « difficulté d’apprentissage ». Depuis plusieurs années, les propositions d’adaptation de l’enseignement auprès des élèves dits en difficulté sont majoritairement organisées en fonction des caractéristiques cognitives de ceux-ci et visent l’enseignement de stratégies d’apprentissage transférables d’une discipline à une autre. Ainsi, ces adaptations ne considèrent pas, ou peu, la nature spécifique des savoirs mathématiques, ni les inégalités en lien avec la qualité des apprentissages mathématiques produits, qui passent alors la plupart du temps sous silence
      ⇒ Accédez au document

Texte(s) lié(s) :
- Erreurs et difficultés dans l’apprentissage en mathématiques : réflexion sur des histoires analogues
- Regards sur l’erreur en mathématiques

2017
Trois principes (à se rappeler) de la Neurodidactique
Jean-François Maheux, Université du Québec à Montréal
La recherche en neurologie fait depuis un moment bien des adeptes. Partageant la curiosité de plusieurs par rapport à la neurodidactique, mon intention ici est de souligner trois principes au cœur des recherches. Ces principes touchent les aspects neurologiques liés à (a) la localisation des processus cognitifs, (b) la phénoménologie de l’expérience scientifique, et (c) les précautions relatives aux inférences didactiques à partir de données neurologiques. Ces trois principes, qui touchent des questions d’ordre épistémologique, sont d’une certaine manière si évidents qu’ils passent parfois inaperçus. Souhaitant les mettre de l’avant, j’offre cette contribution comme point de départ d’une réflexion à développer.
      ⇒ Accédez au document


2017
Le didacticien des mathématiques comme épistémologue
Jérome Proulx, Université du Québec à Montréal
Il est souvent dit que la didactique des mathématiques ambitionne d’étudier les processus de transmission, transformation et production des mathématiques (Brousseau, 1991 ; René de Cotret, 2000). En d'autres mots, on peut dire que la didactique des mathématiques s'intéresse à l'avancée et au développement, voire à l'émergence, des mathématiques. Partant de ce point de vue, je propose dans cette courte réflexion l’idée que tout problème didactique, c’est-à-dire tout problème relatif à l’avancée, au développement et à l’émergence des mathématiques, est un problème de nature épistémologique.
      ⇒ Accédez au document


2015
Tool-mediated zone of proximal development
Yasmine Abtahi, University of Ottawa
In this short study, I offer to describe mathematical tools as any tool-like object used to solve a mathematical task. Investigating the interrelationships between the physical properties of some “Cuisenaire rods” and children’s knowing of fractions, I ask : Can a zone of proximal development emerge from the guidance provided by the tools?
      ⇒ Accédez au document

Texte(s) lié(s) :
- Artéfacts culturels et activité mathématique